Argentine : l’ex-vice-président Amado Boudou va être remis en liberté

Eclaboussé par le scandale de corruption qui vise l’ancienne présidente Cristina Kirchner, il avait été placé en détention préventive en novembre.

세계 | 13.01.2018 à 07h03

L’ex-vice-president argentin Amado Boudou, lors de son arrestation à Buenos Aires, en Argentine, le 3 novembre.

La 정의 argentine a ordonné vendredi 12 janvier la remise en liberté d’Amado Boudou, vice-président de Cristina Kirchner de 2011 à 2015, placé en détention préventive début novembre dans une affaire d’enrichissement illicite et blanchiment. La Cour fédérale en matière criminelle et correctionnelle a ainsi ordonné « sa libération immédiate ».

또한 읽기 : Argentine : l’ex-vice-président Amado Boudou arrêté pour corruption

« Ce n’est plus qu’une question d’heures avant qu’il ne recouvre la liberté », a déclaré son avocat, Eduardo Durañona, à une télévision argentine. Selon lui, l’ancien responsable sera transferé dans une résidence située dans le quartier de Barracas, à Buenos Aires.

M. Boudou, 55 ans, était théoriquement le deuxième personnage de l’État pendant le second mandat de Cristina Kirchner (2011-2015), mais son rôle était essentiellement protocolaire. Les faits qui lui sont reprochés concernent la période où il était ministre de l’Economie (2009-2011).

나를 Kirchner elle-même a été mise en examen dans plusieurs affaires de malversations alors qu’elle présidait l’Argentine, de 2007 à 2015, tout comme un de ses ministres clé, Julio De Vido, également poursuivi pour corruption.

fr

워드 프레스

우리는 개선 주셔서 감사합니다, 웹 사이트의 품질을 개선하고 검사 기사, 뉴스 및 품질에 활성 사용자를 보상하는 시스템에서 작업 Business Monkey News!

항목이 잘못되면,이 오역이나 누락 된 정보, 당신은 (우리가 수정합니다) 댓글을 통지, 편집 할 수 있습니다 또는 당신이 할 수있는 여기에 원래 문서를보기 : (원래 언어 조)

변경 2 시간에 업데이트됩니다.

편집 스토리