Des bombardements russes font plus de 34 morts dans l’est de la Syrie

Les raids visaient le village d’Al-Chafah, dans la province de Deir ez-Zor, tenu par l’organisation Etat islamique (EI).

세계 | 26.11.2017 à 15h19 • Mis à jour le 26.11.2017 à 15h38

Au moins 34 civils, dont 15 enfants, ont été tués dimanche dans des bombardements de l’aviation russe en 시리아. Les frappes visaient un village tenu par l’organisation 이슬람 국가 (EI) dans l’est du pays, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Les raids aériens, menés à l’aube, ont visé le village d’Al-Chafah dans la province de Deir ez-Zor, où l’aviation russe soutient une offensive du régime de Bachar Al-Assad pour 이력서 aux djihadistes leurs derniers réduits, selon l’OSDH.

Les forces gouvernementales sont principalement engagées sur la rive ouest de l’Euphrate. « Les combattants de l’EI fuient généralement les combats » en traversant le fleuve en direction de la rive est, où se situe le village d’Al-Chafah, selon M. Abdel Rahmane, le directeur de l’OSDH.

340 000 morts dont 100 000 civils depuis 2011

Après une montée en puissance fulgurante en 2014 et la conquête de vastes territoires en Syrie et en 이라크, l’EI est désormais acculé dans ses derniers réduits à la frontière entre ces deux pays. Les djihadistes contrôlent encore 9 % de la province de Deir ez-Zor, où ils sont confrontés depuis plusieurs mois à deux offensives distinctes, celle du régime et celle d’une alliance arabo-kurde soutenue par Washington, qui visent à les chasser de cette région riche en 기름.

Les forces gouvernementales ont récemment réussi à reprendre à l’EI son dernier fief urbain en Syrie, la localité de Boukamal, près de la frontière.

Depuis plusieurs mois, des dizaines de civils ont été tués dans des frappes aériennes menées en appui à ces deux offensives. Déclenché en 2011 par la répression gouvernementale de manifestations pacifiques pro-démocratie, le conflit en Syrie s’est complexifié au fil des ans avec l’implication de pays étrangers et de groupes djihadistes.

Selon un dernier bilan rendu public le 24 novembre par l’OSDH, le conflit a fait plus de 340 000 morts, dont plus de 100 000 civils, ainsi que des millions de personnes déplacées et réfugiées depuis 2011.

fr

워드 프레스

우리는 개선 주셔서 감사합니다, 웹 사이트의 품질을 개선하고 검사 기사, 뉴스 및 품질에 활성 사용자를 보상하는 시스템에서 작업 Business Monkey News!

항목이 잘못되면,이 오역이나 누락 된 정보, 당신은 (우리가 수정합니다) 댓글을 통지, 편집 할 수 있습니다 또는 당신이 할 수있는 여기에 원래 문서를보기 : (원래 언어 조)

변경 2 시간에 업데이트됩니다.

편집 스토리