Ligue 1 : Bordeaux enfonce Saint-Etienne (3-0)

Après cinq défaites et deux nuls l’équipe de Bordeaux est rassurée, à commencer par son entraîneur Jocelyn Gourvennec, sous-pression faute de résultats.

세계 | 28.11.2017 à 23h51

Bordeaux's French forward Alexandre Mendy (C) runs with the ball during the French L1 football match between Bordeaux and Saint-Etienne on November 28, 2017 at the Matmut Atlantique stadium in Bordeaux, southwestern France. / AFP / NICOLAS TUCAT

Bordeaux, déterminé et convaincant, a mis fin à deux mois d’insuccès en s’offrant une équipe de Saint-Étienne dépassée (3-0), mardi soir 28 novembre, à l’occasion de la 15e journée de L1.

Les Girondins ont fini par 미소. Eux qui restaient sur cinq défaites et deux nuls sont rassurés, à 출발 par leur entraîneur Jocelyn Gourvennec, sous-pression faute de résultats, qui attendait ce match du rebond avec impatience.

Le technicien bordelais y croyait fermement malgré les absences de De Préville et Kamano, tous deux suspendus. Pour compenser, il a pu 계산 sur Mendy, pas le plus beau à 전망 놀이 mais à la puissance et à l’engagement redoutables, qui lui ont permis d’inscrire son premier doublé en professionnel. Pour la première fois de la saison, ses hommes ont même inscrit deux buts en première période, se rendant du coup la gestion du match plus tranquille surtout avec un troisième but arrivant à l’heure de jeu pour 죽일 tout suspense.

Si la crise s’est éloignée un peu de la Gironde, elle a confirmé sa prise de quartier dans le Forez, orphelin de victoire depuis la mi-octobre face à la lanterne rouge Metz. L’organisation bicéphale mise à sa tête tarde à 발견 le remède.

3-5-2 de Saint-Etienne

Ce mardi, Julien Sablé et Jean-Louis Gasset, privés de Cabella et Hamouna, blessés, ainsi que de Monnet-Paquet, malade au dernier moment, ont tenté un coup en alignant un 3-5-2 avec Dabo de retour comme piston droit. Mais le système n’a guère gêné leurs hôtes déterminés à briser leur spirale.

Comme face à 마르세유, les Bordelais ont frappé d’entrée avec un petit chef d’oeuvre de Mendy. A la chute d’un ballon aérien, ce dernier éliminait Pogba d’un grand pont aérien avant de trouver la lucarne de Ruffier d’une demi-volée puissante du droit (1-0).

Les Girondins ont eu la bonne idée de ne pas s’arrêter en si bon chemin après 있다 vu un coup-franc très excentré de Hernani 히트 le poteau de Costil (9), faisant 상승 quelques spectres. On a beaucoup vu Cafu sur son côté gauche, Sabaly positionné derrière lui comme en sélection sénégalaise, mais aussi Vada, préféré à Sankharé en méforme, dans un rôle de meneur qui lui sied à merveille en 4-2-3-1 derrière une pointe .

Le selfie imaginaire de Malcom

Mais c’est Malcom, comme souvent en début de saison, moins ces derniers temps, qui s’est chargé de 넣어 la deuxième lame d’une frappe flottante des 20 mètres finissant dans le petit filet de Ruffier (2-0, 31).

축하 cette réalisation, le petit Brésilien a fait un selfie imaginaire avec le virage sud en fond, clin d’oeil à celui réalisé en compagnie de Neymar un soir de rouste au Parc des Princes (6-2), qui était mal passé auprès de certains suiveurs aquitains.

Avant le deuxième but personnel de Mendy, qui coupait de la tête un 센터 du gauche de Sabaly (57), « Sainté » avait de nouveau touché du bois, cette fois la transversale par Diony sur une reprise en pivot.

Après, c’est Costil qui s’est mis en scène avec deux envolées photogéniques sur des tentatives brossées de Bamba (66), puissante de Janko (71), symboles de l’impuissance stéphanoise.

fr

워드 프레스

우리는 개선 주셔서 감사합니다, 웹 사이트의 품질을 개선하고 검사 기사, 뉴스 및 품질에 활성 사용자를 보상하는 시스템에서 작업 Business Monkey News!

항목이 잘못되면,이 오역이나 누락 된 정보, 당신은 (우리가 수정합니다) 댓글을 통지, 편집 할 수 있습니다 또는 당신이 할 수있는 여기에 원래 문서를보기 : (원래 언어 조)

변경 2 시간에 업데이트됩니다.

편집 스토리